Le judaïsme et le noachisme – André Gandillon

You may also like...

3 Responses

  1. Anonyme dit :

    33

  2. david dit :

    c’est ce que vous avez trouver de mieux pour accentué la haine contre les juifs, mais avez vous eu accès aux explications et aux discutions rabbiniques de ces passages ? Apparemment non. Il serait bon d’être juste et de publier l’intégralité des commentaires et discutions qui font suites dans le talmud, vous comprendriez ainsi qu’une lecture primaire n’a que peu d’intérêt.

  3. Romain Saint dit :

    Dire la vérité est un signe de haine ? Qu’elle ait votre définition de la haine svp ? Je pensais que ce n’était qu’un sentiment parmi d’autres…
    L’habillage gentillet de deux milles pages rabbiniques pour comprendre que l’esprit de solidarité (ou « charité juive ») est en réalité de travailler à notre « bien » de Gentil mais tout en étant considérant, encore et toujours, comme des fils de chien sans âmes : n’a que très peu d’intérêt et ne change rien au fond à la donne.
    La « gentillesse » envers le goy reste son asservissement au projet juif libéral, cosmopolite et œcuménique qui n’admet pas de variantes.

    – Il s’agit sans doute encore de « second degré », il faut prendre du recul… :

    1– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b
    2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b
    3– « Il est permis de divorcer avec votre femme si vous voyez une plus jolie fille-vierge et attirante, même si elle n’est âgée que de 3 ans », Gittin 91a
    4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouillit dans des excréments”, Gittin 56b
    5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a
    6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a
    7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T
    8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48
    9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5
    10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30
    11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.
    12– « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b
    13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b
    14– « L’usure(le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a
    15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a.
    16– « La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame », Babha Bathra 54b
    17– « Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder », Sanhedrin 57a
    18– « Les goyims (non juifs) qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort », Sanhedrin 59a
    19– « Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyims (non juifs) », Iore Dea 147.5
    20– « Tous les juifs sont vertueux », Sanhedrin 11.1

    Convertissez-vous !

Laisser un commentaire