L’idée fasciste est nationale et universelle

You may also like...

2 Responses

  1. Delariviere dit :

    C’est bien beau tout ça mais il faut savoir composer avec la population actuelle, c’est à dire des français culturellement et politiquement, quelles que soient leurs origines géographiques. Et c’est le problème des nationalistes français. Ils sont trop réducteurs, et se bornent à n’accepter parmi eux que des blancs, à la différence des phalangistes et autres mouvements nationalistes européens qui ont moins ce côté racialiste primaire.

  2. Romain Saint dit :

    Je ne vois pas qu’elle mouvement natio, ou même Nouvelle droite, serait prêt à considérer comme Français, ou Européen, des gens qui ne le sont pas dans leur patrimoine biologique ; ça serait ne pas être épuré totalement des mauvais principes de 89 et conserver un certain jacobinisme assimilationniste. Le cas de l’assimilation doit être rarissime est réservé à des sortes de néo-Harkis uniquement. J’ai le regret de vous dire qu’il y a négligence doctrinale sur ce point en particulier.

Laisser un commentaire