Séance d’œnologie numéro 6 de DV – Les vins de la Loire

le

Dans le cadre de son réseau associatif, Deus Vult organise une fois par mois une séance d’œnologie afin de faire découvrir le riche patrimoine français à travers le vin.

Cette séance  porta sur les vins de la Loire !

Un peu d’histoire :

À l ‘exception de la vigne du Pays Nantais plantée par les Romains, c’est autour du Vème siècle que l’on situe la naissance de la viticulture dans le Val de Loire.

En 582, Grégoire de Tours, évêque de Tours et historien de l’Église et des Francs fait référence pour la première fois à l’existence du vignoble de Sancerre et de Touraine.

La création du vignoble autour du Château de Chalonnes, dans l’Anjou, apparait comme l’œuvre conjugué du Comte d’Anjou et des autorités catholiques.

Puis l’influence des moines Augustins et Bénédictins s’avèrent prépondérante dans le développement des différents vignobles. Ainsi la réputation de certains vins s’accroît au cours du Moyen Age : les vins de Saint-Pourçain, à l’initiative de l’abbé de Cluny au 10ème siècle, les vins d’Angers, mais aussi ceux de Sancerre et d’Orléans.

Le manque de sureté des routes fait de la Loire un moyen de circulation idéal et constitue aussi l’une des raisons du développement des vignobles. Elle facilite donc le transport et le commerce en les différents port fluviaux.

Les rois ont également participé à cet essor notamment lorsque Henri II Plantagenet, comte d’Anjou, devient roi d’Angleterre et fit servir les vins d’Anjou à la cour.

De l’époque médiévale au 15ème siècle, la bourgeoisie est à l’origine de l’extension du vignoble en obtenant l’abolition du droit de banvin qui accordait au seigneur l’exclusivité du commerce des vins. Cela a accru les exportations à partir du port de Nantes.

Puis la révolution française a eu des effets dévastateurs sur le vignoble et plus particulièrement sur les vignobles angevin et nantais, théâtre des guerres de Vendéens.

Comme le reste du vignoble français, le développement du vignoble a été stoppé par la crise du phylloxéra qui a fait son apparition en 1864-65.

Le phylloxéra est un puceron originaire des État-Unis, introduit accidentellement en France et qui s’attaque aux racines des vignes.

Vin de la Loire
Vin de la Loire

De la géographie et du sol :

Le vignoble du Val de Loirs s’étend sur les rives de Loire, du Massif Central jusqu’à l’Océan atlantique et possède une grande diversité de sols et de climats.

Dans le pays nantais, le climat est océanique avec un sol composé de roche éruptive, micaschistes, gneiss et granit.

Plus dans les terres, en Anjou, on retrouve un climat continental avec un sol de schistes ardoisiers et gréseux.

En saumur, c’est principalement la craie tuffeau du bassin Parisien qui compose le terroir.

En Touraine c’est un sol argileux et argilo-calcaire et dans l’ouest il y également de la craie tuffeau.

En Centre-Loire argilo, argilo-calcaire et silex.

Vin de la Loire
Vin de la Loire

Les appellations d’origines contrôlées :

Le vignoble du Val de Loire possède une grande richesse : 50 appellations et dénominations géographiques que ce soient des vins blancs, rosés, rouges mais également des vins tranquilles, effervescents, pétillants mais aussi des vins secs, moelleux, liquoreux.

Vin de la Loire
Vin de la Loire

 

Vin de la Loire
Vin de la Loire

Toutes les séances : http://deus-vult.org/actualites/oenologie/