Deus Vult

♦ Qu’est-ce que DEUS VULT ?

Deus Vult a été fondé en septembre 2015 suite à la volonté de catholiques nationalistes désirant un mouvement qui respecterait le catéchisme, s’attèlerait à la défense des identités européennes sous toutes ses formes, les vraies, chrétiennes et audacieuses et qui serait composé uniquement de personnes ayant les mêmes intérêts communautaires.


Face à la réalité quotidienne d’une philosophie libérale et subversive qui s’incarne dans le domaine politique, historique mais aussi théologique, Deus Vult choisit de défendre le Vrai, le Bien, le Beau, et pour cela ses membres n’hésiteront pas à tirer des leçons du passé afin de s’armer pour l’avenir, sans jamais tomber dans une vaine nostalgie des grandeurs passées.

Attachés à l’héritage culturel de la civilisation occidentale chrétienne, les militants de Deus Vult œuvreront pour sa sauvegarde, son enrichissement et sa transmission. De fait, les valeurs du sang, des traditions, des langues et des cultures locales de chaque pays représenté par un chapitre national forment un patrimoine vivant animé par un esprit de communauté que Deus Vult se donne pour objectif de concrétiser.

Sur le plan spirituel, conscient de la crise de l’Église et de la forte influence néo-moderniste dans les diocèses, le mouvement engage ses membres à se sanctifier par la sainte Messe selon le rite de saint Pie V et à recevoir la doctrine tant dans le catéchisme que dans la direction spirituelle au sein de paroisses fidèles à la Tradition.

En outre, considérant selon l’enseignement de saint Thomas d’Aquin que l’ordre naturel est distinct de l’ordre surnaturel et que les deux sont liés mais ne sont pas confondus, il sera prêté un grand intérêt à tenir une position réaliste et équilibrée dans la doctrine du mouvement. Il s’agira de ne pas verser dans un naturalisme faisant rejeter l’Église par l’État ou faisant de ce dernier le chef de l’Église, ni dans un surnaturalisme rendant politiquement souverain le pouvoir ecclésiastique d’un gouvernement théocratique.

En effet, sur le plan politique, la vocation de Deus Vult est de travailler à l’établissement d’un régime étatique sain. Prenant en compte la tendance naturelle d’un peuple à se rassembler en cité structurée et à désigner un chef pour la gouverner, et s’associant à la pensée de saint Thomas d’Aquin qui dit de l’homme qu’il est « ordonné comme à sa fin à la communauté toute entière dont il est la partie », Deus Vult prescrit donc un régime organiciste, c’est-à-dire hiérarchisé et ordonné au bien commun. Le fondement de la légitimité du pouvoir est par conséquent « la capacité du souverain à ordonner son pouvoir au bien commun », comme le déclarait déjà Platon dans l’Antiquité. Cette légitimité de gouverner ne réside pas dans l’appartenance à une famille ou une dynastie, ni dans la volonté générale issue d’une majorité populaire, mais plutôt dans la prudence d’un pouvoir mono-archique capable de l’exercer convenablement. L’encensement d’une aristocratie destituée de sa charge nobiliaire ou d’un populisme démagogue n’est pas la voie de salut retenue par Deus Vult, car tous deux relèvent d’un idéalisme obsolète.

♦ Comment ?

Par la formation des esprits, des corps et des âmes via les activités suivantes :

Logo :

Logo DEUS VULT

Logo DEUS VULT

Lys noir -> Soldat politique
Sacré cœur rouge -> Foi catholique ardente
Fond blanc -> Race européenne

Nom :

DEUS VULT = Dieu le veut -> Devise des chevaliers croisés unis sous la même bannière pour la défense de la France, de l’Europe et de la Chrétienté.