Présentation

transitionLa France, née en 496 lors du baptême de Clovis, est morte en 1789 lors de la Révolution dite Française malgré son sursaut entre 1940 et 1944.

Observant cette décadence, observons les maux qui nous rongent :

♦ La paresse : Nous pousse à cette maudite indifférence ; l’un des grands fléaux de ce siècle.
Par paresse de combattre et de s’opposer au déclin, de s’instruire et de reconstruire, nous acceptons l’inacceptable, tolérons l’intolérable, abandonnés à la culture de mort.

♦ L’orgueil : Estime démesurée de soi-même, aveuglement qui nous empêche de voir plus loin, plus élevé, plus profond que notre simple petite personne.

♦ L’avarice : Primauté de l’argent désirée comme une idole, maitresse du monde.

♦ La luxure : Avide de plaisir facile et malsain, nous séduit de son manteau flamboyant et nous détourne du beau, du bien et du vrai.

♦ La gourmandise : Jouissance de l’immédiat, nous conditionne en consommateurs manipulables, friands de la pourriture médiatique.

♦ La colère : Débordement du moi devant les contradictions, conduit à l’anarchie des sentiments et disperse notre énergie.

♦ L’envie : Jaloux du bien des autres, nous vénérons la richesse comme instrument de puissance et de domination, ce qui nous tire vers le bas.

Si nous avons conscience de ces maux, nous avons déjà fait un bon pas dans le parcours de la reconquête qui nous réveillera de notre léthargie.

Commençons l’ascension vers la lumière de la vérité.

Il faut donc s’arracher des griffes du démon, rebâtir ce qu’il a détruit, élever ce qui a été abaissé : Reconquérir notre âme, notre esprit, notre cœur et notre corps en nous exerçant à la pratique des vertus millénaires :

♦ La prudence : Nous guide dans des actions réfléchies, contrôlées et utiles.

♦ La tempérance : Nous assure la maîtrise de nos passions et de nos pulsions ; nous détacher de notre petit confort matériel.

♦ La force : Endurcir notre volonté et nous encourage à obtenir un esprit sain dans un corps sain.

♦ La justice : Nous fait rendre à chacun ce qui lui est dû, en particulier d’honorer notre Seigneur Jésus mort sur la croix pour nous.

♦ La foi : Nous pousse à régler notre volonté sur celle de Dieu. C’est par la foi que nous combattons dans le but de restaurer un régime sain.

♦ L’espérance : Véritable soutien dans les combats, c’est grâce à elle que nous l’emporterons sur tous les ennemies du Christ.

♦ La charité : Place l’amour de Dieu au-dessus de tout. Notre combat est ainsi le plus noble, le plus pur et le plus parfait.

Seule cette reconquête personnelle héroïque pourra nous faire aboutir à la Reconquête Française, à la restauration du règne du Christ-Roi.

Nombre d’obstacles se présenteront devant nous, le Diable se déchaînera et nous enverra ses plus dévoués soldats afin de nous empêcher d’accomplir notre rôle salvateur.

Mais, avec la grâce de Dieu, nous tiendrons.

Haut les cœurs !

Bataillons pour la France nationale catholique,
seule et ultime rempart contre la décadence.

Bienvenue sur notre site.

 Pour aller plus loin : http://deus-vult.org/actualites/questions-reponses-sur-le-mouvement-deus-vult/