Femen : leur fondatrice au Brésil demande pardon aux chrétiens

PhilippeSibiril

Futur agrégé d’histoire, spécialisé dans l’Europe médiévale. Également passionné d’histoire des idées politiques, de cinéma et d’œnologie. Pratiquant des sports de combat et des arts martiaux depuis petit, ma devise est « il faut être intellectuel et violent ».

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Bachr Claude dit :

    Pour le moins elle a eu le courage de reconnaître son erreur. Qu’elle fasse maintenant quelque chose pour réparer les dommages qu’ elle a créés.

Laisser un commentaire