L’Irak a abattu 2 avions anglais qui ravitallaient l’état islamique en arme !

reconquetefr

reconquetefr

Approchant de la trentaine, je suis devenu nationaliste à 16 ans par bon sens, et catholique par la grâce de Dieu à 21 ans. Cadre dans le bâtiment, je suis passionné d'histoire et de philosophie et pratique l'art noble de la boxe.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Votre analyse de la situation me semble erronnée. En effet, les Zuëssas ont depuis de nombreuses décénies repris à leur compte la complainte de l’Israël concernant les frontières actuelles du Moyen-Orient, et réclamant une refonte de sa carte politique plus favorable à l’épanouissement démocratique de la région sous l’égide bien-veillante de Tel-Aviv. Or, le Droit international interdit toute modification des frontières, hormis, comme il se doit, cas de force majeur. La guerre est un cas de force majeure, et tout ce complexe atlantico-sioniste encourage vivement les Kurdes à conquérir par les armes leur propre indépendance sur un territoire qu’ils peuplent depuis des siècles, et qui s’étend à cheval sur l’Iran occidental, la Turquie orientale, le Nord-Est de la Syrie et l’Irak septentrionnal. Comme on ne fait pas la guerre tout seul, ils ont inventé DAESH qui n’est que le faire-valoir de cette politique de ré-organisation des frontières du Levant. La Turquie lutte depuis des longtemps contre l’irrédentisme kurde, et ne va donc pas faciliter cette politique qui pourrait conduire à l’amputation d’une partie importante de son territoire, et c’est une des raisons (ce n'(est pas la seule) pour laquelle on ne voit pas Ankara s’opposer à DAESH, et pas seulement selon la version officielle, comme quoi un pays musulman n’irait pas faire la guerre à des musulmans.

Laisser un commentaire